C’est une vraie clavaire d’endurer la présence des poux dans les cheveux. Outre les démangeaisons, ils peuvent également abimer votre belle chevelure. Pour y remédier, voici une technique infaillible qui fonctionne à chaque fois. Pour cette fois vous n’aurez qu’à utiliser l’huile de coco pour retirer les poux des cheveux. Suivez attentivement les conseils et profitez-en.

L’huile de coco pour retirer les poux des cheveux : la technique infaillible


Commencer par prendre l’huile de coco à l’aide des doigts.

Bien frotter l’huile entre les paumes des mains afin de la fondre en liquide.

Frictionner généreusement le liquide sur les cheveux afin de bien la disperser.

Une fois bien réparti, massez le cuir chevelu afin de bien faire adhérer.

Mettre un bonnet de douche et laisser la magie opérer durant toute la nuit.

Le matin, utiliser un peigne fin anti-poux afin de retirer les poux ainsi que les lentes mortes.

Laver abondamment les cheveux avec de l’eau tiède accompagnée d’un shampoing doux.

Refaire cette petite rituelle durant une semaine et le tour est joué.

Comment bien pratiquer l’astuce ?


Bien que la technique soit facile en soi, il y a certaines règles à suivre afin de bien profiter de l’astuce.

Pour commencer, il est indispensable de bien recouvrir chaque mèche de cheveux avec l’huile. Ainsi, il faut prendre du temps à bien la répartir. Outre les cheveux, il est également essentiel de bien recouvrir le cuir chevelu. L’objectif est à la fois d’enrober tous les poux, mais également d’éviter qu’ils se cachent. Alors, prenez votre temps, car c’est une étape importante.

Une question qui revient souvent, peut-on appliquer l’huile de coco sur les cheveux secs ? La réponse est « oui ». De fait qu’il s’agit d’une huile non traitée, c’est un produit purement naturel. De plus, elle viendra à éviter les risques de cassure ou d’autre détérioration des cheveux.

Pour bénéficier au maximum des avantages, faire en sorte que le temps de pose soit le plus large possible. Alors, réaliser votre petit rituel le plus tôt possible de la soirée. Sans oublier que plus l’huile reste appliquée, plus vous pouvez profiter des autres bienfaits du produit.

Outre le traitement des cheveux en soi, il ne faut pas oublier de désinfecter l’environnement où les poux peuvent se développer. Draps, oreiller, matelas et autres, seront les premiers dans la liste. Sans oublier les doudous, les blousons les écharpes…

Quelques conseils pour plus d’efficacité et de sécurité


Cependant, il est nécessaire d’appliquer plusieurs shampoings pendant le lavage pour enlever convenablement le gras de l’huile de coco dans les cheveux.

À défaut d’un bonnet de douche ou d’une serviette, choisir comme alternative le papier cellophane pour couvrir la chevelure.

Cette option tient plus aisément. Cependant, il faut faire très bien attention quant à son utilisation pour les plus jeunes enfants !

Il est à noter qu’il y a un grand risque d’étouffement si l’enfant passe la nuit avec le papier cellophane, mais également avec le bonnet de douche.

Dans ce cas, pensez à utiliser la serviette pour assurer la sécurité de vos enfants.

Pour plus d’efficacité et de meilleurs résultats, n’hésitez pas à renouveler l’opération une deuxième ou une troisième fois.

Cela, à réaliser à une semaine d’intervalle pour éradiquer totalement ceux qui ont esquivé les mailles du filet ou ceux qui viennent de naître.

En guise de traitement préventif, vous pouvez utiliser des répulsifs naturels comme l’huile essentielle de lavande ou d’arbre à thé (tea tree). Ils sont efficaces et sans danger.

Il est également conseillé d’opter pour de l’huile de coco pure, vierge et bio pour obtenir le résultat attendu dans un temps optimal.