Envie de voyager dans un monde culinaire typiquement français ? Ces succulentes pâtes à la carbonara de Cyril Lignac sont faites pour vous. Avec seulement cinq ingrédients bon marché et une demi-heure de votre temps, cette merveille sera servie à votre table. Le goût accentué des fromages associé avec ces pâtes est tout simplement un pur régal. Une seule bouchée de ces délicieuses pâtes fera certainement le bonheur de vos papilles. Suivez bien les instructions et façonnez à votre tour, les pâtes à la carbonara de Cyril Lignac. C’est parti !

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 400g de spaghettis fraîches
  • 120g de guanciale ou lard paysan
  • 120g de pecorino
  • 80g de parmesan
  • 2 œufs entiers
  • 4 jaunes d’œuf
  • 10 baies de poivre noir entières

Ustensiles :

  • 1 casserole + 1 pince à spaghetti + 1 louche
  • 1 sauteuse + 1 spatule  + 1 mortier + 1 fouet
  • 1 râpe microplane + 1 couteau
  • 2 bols moyens + 1 petit

Préparation : pâtes à la carbonara de Cyril Lignac

Comment faire les pâtes à la carbonara de Cyril Lignac?

Faire chauffer la poêle à feu moyen-fort. Trancher le lard en lamelles d’un demi-centimètre puis en bâtonnet ou utiliser des lardons allumettes. Sinon couper le guanciale en tranches puis en lardons fins une fois la peau (la partie brune) enlevée. Mettre le lard à sec dans la poêle sans aucune autre matière grasse.Vous pouvez garder la couenne pour l’ajouter à la fin afin de parfumer davantage les pâtes.

Mettre l’eau des pâtes à bouillir sans mettre d’huile d’olive, une erreur qu’on fait trop souvent. Ajouter une poignée de gros sel. Concasser les baies de poivre au mortier ou sur une planche avec le fond d’une casserole en le laissant mignonette, avec des morceaux. Dans un saladier,

Râper le pecorino et le parmesan : ne jamais acheter de fromage déjà râpé, on peut y trouver de la farine… Dans un saladier, casser les oeufs entiers et les jaunes d’oeufs et les mélanger avec les fromages râpés. Sortir les lardons de la poêle avec une écumoire sans jeter la graisse rendue par la cuisson. Disposer les lardons sur un papier absorbant.

Quand l’eau est bouillante, poser les spaghettis droits au centre de la casserole et les laisser s’étaler. Ne pas casser les pâtes, les laisser glisser toutes seules dans l’eau sans les pousser. Les laisser cuire selon les indications sur le paquet. Si le paquet indique 8 minutes de cuisson, compter la moitié dans l’eau, la moitié dans la sauce. Enlevez une minute de cuisson si vous les aimez al dente. Au bout de la moitié du temps de cuisson, sortir les pâtes de la casserole et les mettre dans la poêle dans laquelle reste le gras rendu par le lard et ajouter une louche d’eau de cuisson. Les pâtes vont continuer à cuire à la poêle avec la graisse du lard et l’eau de cuisson. Les pâtes vont s’imprégner de tous ces parfums. Compter à nouveau la moitié du temps de cuisson.

Verser une demi louche d’eau de cuisson des pâtes dans le mélange de jaunes et de fromages pour détendre la préparation. Ajouter le poivre concassé. Mélanger à la spatule. Verser le mélange d’oeufs dans les spaghettis feu éteint et mélanger les pâtes dans la poêle. Les pâtes font une bruit « baveux » typique. Cette étape permet de continuer la cuisson des pâtes. Ajoutez un peu d’eau de cuisson si les pâtes semblent trop sèches.

La dernière étape, c’est d’ajouter la moitié du lard grillé pour le mélanger dans les pâtes. Toujours sur feu éteint mais avec l’inertie de la cuisson, les pâtes continuent à s’imprégner des saveurs du guanciale. Dresser les assiettes en prenant les spaghettis avec une pince. Les enrouler dans la louche pour former un petit nid. Terminer en ajoutant de nouveaux lardons croustillants sur le dessus. Un peu de râpé de pecorino sur le dessus et l’assiette est terminée.