Afin d’apporter un peu de nouveauté en cuisine, préparez des aubergines gratinées au four à couper le souffle.

Même les enfants qui disent ne pas aimer cela vont tomber sous le charme de ce plat.

Étant un plat diététique, même les personnes qui veulent garder leur silhouette peuvent se permettre d’en manger.

Tous les ingrédients qu’il faut pour ce faire sont disponibles dans les commerces à un prix moindre et à la portée de tous.

Dans les grands restaurants, on paie très cher pour déguster à ce plat qui donne l’eau à la bouche.

Pourquoi ne pas en faire à la maison pour que toute la famille puisse se régaler autour d’un plat d’aubergines gratinées ?

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 30 minutes
Portion : pour 4 personnes

Ingrédients

125 g de mozzarella coupée en cubes
200 g de tomates cerises découpées en petits morceaux
2 cuillères à soupe de chapelure
1 cuillère à soupe de câpres
Un filet d’huile d’olive
Q.s. de poivron rouge
2 aubergines
Q.s. d’origan
Pincées de sel et de poivre au goût

Préparation

Comment faire des aubergines gratinées au four à couper le souffle ?

Laver les aubergines a l’eau abondante pour s’assurer que toutes les saletés partent dans les égouts.

À l’aide d’un couteau bien tranchant, enlever les deux bouts qui ne se mangent pas.

Trancher les aubergines dans le sens de la longueur.

Veiller à ce que les tranches soient normales, pas très fines et pas très épaisses.

Préchauffer ensuite le four en paramétrant le réglage à la température de 200 °C.

Entre-temps, recouvrir la plaque de cuisson ou la lèchefrite de papier sulfurisé.

Assaisonner les aubergines et les installer au-dessus de la plaque de cuisson préalablement préparée.

Une cuisson de ¼ d’heure en mode ventilé suffit pour mettre à point les aubergines.

Assembler au sein d’un grand bol ou un récipient tous les ingrédients qui vont servir de farce.

Lorsque la préparation est bien repartie et homogène, en mettre au-dessus des aubergines.

Enfourner à nouveau les aubergines en abaissant la température à 180 °C, mais pour la même durée que précédemment.

Servir le plat tant qu’il est chaud, mais tout en faisant attention à ne pas se brûler la cavité buccale.