Comment résister à cette daube de bœuf à la provençale ?! Cette préparation aussi traditionnelle que délicieuse. De la viande de bœuf, du thym, un peu de légumes et de lard… Rien de tel pour faire un repas bien plus que succulent. Laissez-vous enivré par cette daube : une recette qu’on se transmet de génération en génération depuis bien des lustres. Elle est à la fois facile à préparer et à moindre coût car les ingrédients qui la compose sont bon marché. Offrez cette exquise daube de bœuf à la provençale à vos convives et faites d’une pierre deux coups et faites aussi plaisir à vos gourmandes papilles !!

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 5 heures
Portions : pour 12 personnes

Ingrédients:


2 kg de bœuf choisi dans le gîte à la noix
50 g de saindoux (ou de beurre)
50 g d’huile d’olive
200 g de lard
500 g d’oignons
250 g de carottes
250 g de tomates
8 à 10 gousses d’ail quelques clous de girofle tiges de persil
2 feuilles de laurier et 2 branches de thym
Pincées de sel et de poivre au goût
2 pieds de veau
1 bouteille de très bon vin rouge

Préparation:
Comment faire la daube de bœuf à la provençale ?


Entamer la préparation en coupant le bœuf en morceaux de 100 g environ.

Fendre aussi les pieds de veau en 2 dans la longueur.

Ensuite, faire fondre le saindoux dans une daubière.

Y verser de l’huile et le lard coupé en petits dés.

Faire revenir les dés d’oignons avec la préparation.

Peler et découper la carotte avant d’ajouter dans la daubière.

Ensuite, éplucher et couper les tomates en quartiers.

Les additionner à la casserole.

Ajouter aussi les gousses d’ail épluchées, le persil, le laurier et le thym.

Faire mijoter et réduire le chauffage.

Y déposer les morceaux de bœuf tout en remuant.

Joindre aussi les pieds de veau bien lavés à la préparation.

Couvrir avec le vin et augmenter la température de chauffage.

Une fois qu’elle bout, réduire légèrement le feu et couvrir pour cuire 4 à 5 heures.

Avant de servir, enlever les pieds de veau et garder au chaud.

Déguster maintenant la daube de bœuf à la provençale !