La présence de moisissures et de colonies de champignons dans un appartement ou une maison n’est pas un cas isolé. D’ailleurs, à Neuville-lès-Dieppe, des locataires sont excédés et tristes par l’état de leur logement. Apparemment, personne ne compte les aider à remédier au problème.

Présence de moisissures et de colonies de champignons dans les logements sociaux

Le samedi 21 janvier dernier, des locataires ont démontré leur mécontentement à travers la création d’un collectif et une manifestation. Ils voulaient que leur bailleur social les entende. Selon leurs propos, leur logement serait envahi par les moisissures, les dalles se décolleraient et les pires de courant tomberaient. En gros, la maison tombe peu à peu en ruine et pourtant aucun travail n’est entrepris malgré les différentes cotisations effectuées.

Face à de telles irresponsabilités, les locataires sont découragés. Pourtant, il y aurait des personnes asthmatiques dans l’immeuble. Or, les contours des portes et des fenêtres sont piqués par des champignons. Ainsi, les personnes vivant au sein de la demeure veulent être considérés et non infantilisés.

Révolte des locataires face à la situation

Selon l’un des locataires, après chaque plainte concernant les moisissures, les responsables leur disent tout simplement de nettoyer à l’eau de Javel. Par la suite, ils ne donnent plus aucun retour. Pourtant, cela ne suffirait pas à les éradiquer réellement. De plus, ils affirment que leur nettoyage est à la charge des occupants de l’immeuble car ce serait de leur faute. En effet, ce serait à cause d’une négligence de leur part.

Excédés, les locataires se sont réunis sur la place devant l’immeuble. Heureusement, le maire de Dieppe, Nicolas Langlois, est venu sur place pour les écouter. Par la suite, l’élu du Parti Communiste a demandé au bailleur « 3F Normanvie » de respecter les locataires. Il souhaite que ce dernier prenne les plaintes en considération et qu’ils ne manifestent pas par plaisir.

Ainsi, grâce à cette intervention, une étude de rénovation aurait déjà été lancée depuis la fin de l’année dernière. Selon les dernières nouvelles, les travaux commenceront au mois de mars prochain. Le but est d’améliorer les performances énergétiques et de remettre le bâtiment en état.