Voici un dessert pas comme les autres : le fraisier classique. Une merveilleuse préparation unique pour une friandise qui plaira à tout le monde lors d’un évènement. Vous pouvez vous-même réaliser cette grande gourmandise que vous trouverez seulement dans les grands pâtissiers. Composé d’une génoise, crème mousseline, des fraises et une pâte d’amande, sa saveur est 1000 fois meilleurs qu’un gâteau aux fraises traditionnel. Sa réalisation se fait en 3 étapes majeurs, simple et facile à faire. Pour impressionner votre entourage, réaliser ce fraisier classique.

Ingrédients :


1 génoise cuite en plaque 40 x 30 cm
1 kg de fraises gariguette ou mara des bois
Crème mousseline :
500 g de lait
250 g de sucre
4 œufs
70 g de farine
250 g de beurre pommade
1 gousse de vanille
40 g de kirsch
Sirop :
1/4 litre de sirop à 30° baumé ou de sirop de sucre de canne
60 g de kirsch
Décor en quantité suffisante :
pâte d’amande verte
roses en pâte d’amande
feuilles en pâte d’amande

Préparation :

Comment faire le fraisier classique?


Débuter la réalisation du fraisier classique par faire la crème mousseline.

Fendre la gousse de vanille en deux et récupérer les grains.

Mettre la gousse et les graines dans une casserole avec le lait froid.

Y joindre la moitié du sucre et amener à ébullition

Fouetter les œufs avec le reste du sucre.

Une fois le mélange blanchi, incorporer la farine et mélanger.

Puis, verser le lait bouillant tout en remuant au fouet.

Remettre le mélange dans la casserole et cuire à feu modéré. Remuer sans cesse jusqu’à ce que la crème épaississe et soit homogène.

Retirer la gousse et remuer sans cesse jusqu’à refroidissement complet.

A ce stade, rajouter le beurre ramolli taillé en moreaux. Mélanger jusqu’à obtenir une crème homogène.

Au dernier moment, incorporer la crème au Kirsch et mélange bien.

Pour le montage du fraisier classique.

Couper la génoise en deux afin d’obtenir 2 fines épaisseurs.

Disposer le cadre extensible sur une plaque à pâtisserie.

Puis, mettre au fond du cadre un carton.

Mettre un fond de génoise dans le cadre et avec une taille inférieure à la cadre.

Badigeonner le biscuit avec le sirop de sucre de canne mélangé au kirsch.

Napper sur tout le pourtour du cadre les fraises tronçonnées bien rondes.

Faire ainsi sur les 4 faces internes du cadre.

Napper avec le tiers de la crème mousseline, mettre aussi sur les angles pour chasse les bulles d’air.

Bien la répartir sur le fond et y piquer les fraises jusqu’à recouvrir toute la surface.

Terminer avec le reste de crème en réservant 5 cuillères à soupe.

Egaliser la surface.

Mettre le second rectangle de génoise, côté mie en dessous.

Imbiber la génoise avec le reste de sirop et napper avec la crème mise de côté.

Egaliser la surface à l’aide d’une spatule.

Couvrir d’un papier film et laisser au frais au moins 1 h.

Pour le dressage du fraisier classique.

Enlever le papier film au contact du fraisier.

Pétrir la pâte d’amande verte avec les doigts.

Etaler la pâte d’amande en une fine couche sur un plat de travail fariné ou avec de la fécule de pommes de terre.

La rouler sur le rouleau à pâtisserie et la déposer sur une toile de cuisson relief pour imprimer le motif sur la pâte.

Rouler la pâte à nouveau sur le rouleau à pâtisserie.

Déposer délicatement l’abaisse de pâte d’amande sur le fraisier, mettre le côté imprimé sur le dessus.

Enlever le surplus de pâte d’amande et décercler le fraisier doucement.

Pour terminer, décorer le fraisier classique avec quelques roses et feuilles en pâte d’amande.

Placer au frigo avant de servir.

Savourer le fraisier classique après un repas copieux.