Le Yoga et le pilâtes, possibles pour tout le monde

Le Yoga et le pilâtes, possibles pour tout le monde

Pour ceux qui le veulent, il est tout à fait possible de commencer le yoga et le pilâtes même sans jamais avoir fait de sport. Ces pratiques ont en effet conquis de nombreux adeptes sur les réseaux sociaux. Sur internet, juste en recherchant le mot yoga, il est facile de trouver des images toute aussi inspirantes les unes que les autres. La vue des corps qui se plient, se tordent et qui s’inversent en différentes formes et poses est tout simplement satisfaisant et donne envie d’essayer. Même si à première vue, cela semble difficile, les positions sont tout à fait réalisables pour tout le monde.

Tout le monde peut en pratiquer

Le yoga et le pilâtes signifient souplesse, équilibre et tonus des muscles. Contrairement à la croyance populaire, il est tout à fait possible de les exécuter même sans jamais avoir fait de sport. En effet, la souplesse, l’équilibre et la musculature sont des qualités que le corps développe avec le temps. Ils ne sont pas prérequis et tout le monde peut les atteindre.

C’est pourquoi, il n’y aucune excuse valable pour ne pas pratiquer le yoga et le pilâtes si vous le souhaitez.  D’ailleurs, ce serait une bonne idée de début pour se mettre au sport. De cette façon, votre corps sera plus apte à recevoir les pressions dues aux différents exercices physiques.

Différences entre le yoga et le pilâtes

Il faut savoir que le yoga et le pilâtes sont deux disciplines qui tendent vers un objectif commun. Ils visent à obtenir une meilleure posture ainsi qu’une prise de conscience de son corps. Même s’ils sont complémentaires, ces activités ne sont pas similaires.

En fait, le pilâtes a pour but de développer les muscles profonds et d’améliorer la posture du corps. En même temps, il favorise l’assouplissement articulaire et aura un effet rapide sur le renforcement des muscles abdominaux et du dos.

Par contre, le yoga est une discipline avec des effets sur l’ensemble du corps et sur l’esprit. Autrement dit, il vise à ajuster la respiration, développer la souplesse et surtout à se détendre. Cette activité permet d’apprendre les subtilités de la relation entre le corps et l’esprit. Il s’agit en vrai d’une véritable philosophie de vie.

Type de yoga et de pilâtes pour les débutants

Avant tout, il faut choisir la pratique qui convient le mieux à chacun en se basant sur des objectifs précis. Puis, pour débuter, il est conseillé de pratiquer le Hatha yoga. Il s’agit d’un enchaînement de postures maintenues environ 3 minutes et adaptées aux débutantes. En outre, il y a également le pilâtes tapis qui permet aux débutants de pratiquer à leur rythme et de tonifier les muscles.

Le coach Blanche, professionnel en la matière conseille trois postures pour les débutants. Ainsi, il recommande la position du chien tête en bas, celle de l’arbre et celle du guerrier.

Pour ceux qui veulent effectuer des exercices de pilâtes pour le renforcement musculaire tout en voulant allier le corps et l’esprit, il existe une discipline qui réside entre les deux. Elle se nomme yogalates et mêle harmonieusement des exercices de yoga et de pilâtes. Pour assoupir et muscler la silhouette, cette pratique est la plus recommandée.

Faire du yoga et du pilâtes à la maison

Si vous ne voulez pas sortir de chez vous ou vous adapter à l’environnement du studio de yoga surpeuplé, il est tout à fait possible de pratiquer le yoga chez vous. Pour cela, il faut choisir un bon endroit espacé et capable de vous détendre.

Une fois que c’est fait, prendre le tapis destiné pour le pilâtes et le yoga et commencer à s’entraîner. Cependant, il est important de connaître les bases pour bien s’immerger et obtenir des résultats efficaces. C’est pourquoi, il est conseillé de commencer avec un professeur expérimenté. Il va vous aider à maîtriser les postures et les règles à suivre avant de pratiquer seul.

Pour cela, il n’y pas besoin de faire appel à un coach personnel. En effet, il suffit d’opter pour des vidéos en lignes ou de télécharger des applications spécialisées pour obtenir les contenus de cours. D’ailleurs, il en existe plusieurs comme le Daily Yoga, le Down Dog ou encore 4 minutes de yoga.

Avantages d’aller à la salle de sport

A la salle de sport, le cours est accompagné par un professeur agréé qui s’adapte au niveau de chacun ainsi qu’aux envies. En outre, cela permet de renforcer les liens entre humains. D’ailleurs, chez Fitness park, le coach insiste sur l’avantage d’être à plusieurs lors d’un coaching afin de partager une expérience unique.

Il faut savoir que la présence d’autres fans de yoga aura un effet positif sur la motivation. En effet, l’esprit ne se sent pas seul, ce qui lui permet de trouver le courage pour continuer. De même, c’est une occasion de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent la même passion que vous.

Meilleurs conseils pour se lancer dans le yoga et le pilâtes

Avant toute chose, il ne faut pas avoir d’à priori. En effet, il ne faut pas se mettre des barrières ou chercher des excuses qui pourraient freiner. Les photos qui circulent sur internet, les postures qui paraissent difficiles et les différentes techniques ne représentent pas l’unique manière de pratiquer le yoga et le pilâtes. En d’autres mots, ne pas être sportive, souple, musclée et endurante ne sont pas des freins à l’exercice de ces activités.

Par ailleurs, il ne faut pas avoir peur de tester différents types de yoga et de pilâtes. Cela permet de trouver les plus adaptés aux besoins du corps et aux envies de chacun. De plus, il y en a pour tous les goûts et tous les objectifs, que ce soit les pilâtes sur tapis, sur machines, le hatha yoga ou le vinyasa yoga.

Enfin, il est important d’être régulier dans la pratique. Afin d’obtenir les meilleurs résultats, il faut être assidu et motivé. Avant de ressentir les bénéfices du yoga et du pilâtes, il faut attendre au moins 6 semaines, à hauteur de deux séances par semaine.

 

Écris par Cynthia Lambert

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.