Voici les attitudes qui inspirent la sympathie lors d’une première rencontre. Le premier contact avec une personne est toujours déterminant sur la suite de la relation. Il y a des informations que vous devez savoir pour une bonne relation avec une personne.

Les attitudes qui inspirent la sympathie lors d’une première rencontre


Quand vous rencontrez une personne pour la première fois, la première impression est toujours différente d’une personne à une autre. Une étude faite par une équipe du département de psychologie de l’université de Leipzig a mis l’accent sur les premières rencontres. Ces chercheurs ont essayé de mettre en relation la personnalité d’une personne avec la perception de celui qui l’écoute.

On ne se demande pas jusqu’où la première impression que l’on fait à une personne peut influencer notre estime de soi. Cette fameuse première impression est très importante, surtout dans le monde professionnel. Les personnes qui n’arrivent pas à se faire accepter ou « adopter » la première fois, ont tendance douter d’eux-mêmes. Ces personnes tombent alors facilement dans la dépression ou encore elles se remettent souvent en question.

Les comportements communautaires et agentiques


Les chercheurs ont fait une expérience sur 139 personnes dispatchées en petits groupes. Ces personnes devaient ensuite se présenter vaguement en mentionnant leur nom respectif. Seulement après cette présentation, les participants devaient ensuite évaluer leur appréciation avec une note de 1 à 6. Avant de noter, ils devaient répondre à la question : « à quel point vous pensez que cette personne est sympathique ? ». La seconde question est « souhaitez-vous connaître cette personne ». Le test est fait en toute impartialité.

Ensuite les personnes qui ont noté devaient converser avec les autres, tout se passe en étant filmé. La question qu’il fallait de nouveau poser est « souhaitiez-vous faire de cette personne votre ami ? ». De ce test, les chercheurs ont pu discerner quatre comportements « communautaires » soit amical, poli, chaleureux et bienveillant. Ensuite, ils ont mis en avant quatre comportements « agentiques » soit dominant, vantard, leader et confiant.

Les résultats


Ce test a permis d’affirmer que les deux types de comportements pouvaient tous deux être appréciés. Cependant, si vous souhaitez susciter la sympathie envers votre interlocuteur, le mieux serait d’adopter le comportement communautaire.

Malgré tout, si vous avez tendance à adopter le comportement agentique, cela n’est pas mauvais, vous brillez d’une manière qui vous est propre, sans nul besoin de l’approbation d’autrui.