La monodiète pour alléger le corps

La monodiète pour alléger le corps en seulement trois jours !

À travers cet article, découvrons plus de détails sur la monodiète pour alléger le corps en seulement trois jours et analysons que celle-ci ne représente pas de danger pour la santé. Dans les paragraphes suivants, l’ancien sportif professionnel et fondateur de la méthode FixNet, Erwann Menthéour, ancien sportif professionnel et fondateur de la méthode FitNext, développera ses connaissances sportives, alimentaires et en matière de bien-être. La première étape de sa méthode recommande de débuter avec une monodiète. Celle-ci étant une alimentation réalisée afin de « nettoyer » le système digestif et « purifier » tout le corps. Les détails ci-après !

Voici l’avis de M. Menthéour sur la monodiète

Il n’est pas rare d’entendre toutes sortes d’arguments négatifs sur la monodiète. Certains pensent que c’est un danger pour la santé, d’autres affirment que c’est une pratique d’écolo intégriste ou encore un remède minceur incertain. En effet, la monodète, comme son nom l’indique, consiste à ne manger qu’un seul et même aliment naturel ou bio durant 1, 2 ou 3 jours. Cure de pommes, de raisins ou de riz, cette méthode inhabituelle de détox dérange. Pour quelle raison ? Parce que celle-ci remet en cause les principes prescrits par les groupes de l’industrie agroalimentaire. Ces derniers qui nous affirmeront également que le lait ou les édulcorants sont sans effets sur notre santé. Nous pouvons constater dans ce livre, une préface du Docteur Dominique Seignalet. Dans la liste, il y a le raisin, les pommes, les carottes, le citron, le riz, l’épeautre, les algues, le curcuma, l’eau douce et bien d’autres encore… Cet ouvrage riche et accessible possède les détails et consignes de 15 monodiètes, jeûnes et cures modifiables et adaptables au rythme des saisons. Tenir compte du « corps et esprit » permet d’y découvrir aussi des exercices de pleine conscience, des postures de yoga et des soins bien-être. Dans ce livre, l’autrice a élaboré ces méthodes simples pour atténuer son stress et maintenir la vitalité du corps en se fixant sur l’alimentation. Cet ouvrage de référence permet alors de mieux comprendre la monodiète en toute quiétude.

Pourquoi faire une monodiète ?

Au cours de notre vie quotidienne, notre organisme fait face à d’éventuelles agressions qui proviennent peut-être de l’environnement (pollution, additifs alimentaires, etc.) ou du comportement (tabac, alcool, alimentation). À cet effet, même si notre organisme réussit à en évacuer ou en traiter quelques-unes à partir de nos organes épurateurs, cela semble encore insuffisant. Sachez que les toxines qui restent deviennent un vrai danger pour notre homéostasie (équilibre biochimique intérieur). En effet, ces toxines pourront être à l’origine de multiples dysfonctionnements à peu près violents. Il est également à noter que notre régime alimentaire a bien changé au cours des 70 dernières années que lors des 5 millions d’années précédentes. 80 % de notre alimentation est dorénavant d’origine industrielle, un assez important chiffre que nous devons en rendre compte ! Depuis l’après-guerre, l’exposition aux conservateurs, agents de textures, émulsifiants, colorants, édulcorants, etc. se montre être malheureusement en partie la cause de l’explosion de toutes les maladies inflammatoires. Heureusement, il existe une solution, celle qui demeure dans le fait de purifier et de détoxifier l’organisme avec la monodiète pour atténuer ou limiter les dégâts. Cette solution de monodiète chasse toutes les toxines accumulées pour lesquelles notre ADN n’est pas programmé.

Comment faire une monodiète ?

Précédemment, nous avons découvert que la monodiète est une pratique qui réside sur la consommation d’un seul et même aliment pendant 3 jours. Faisons maintenant la découverte de la monodiète de pomme. Pour cette fois, il est recommandé de choisir la pomme du fait qu’elle détient de nombreuses vertus et constitue particulièrement un bon antibactérien et antiseptique intestinal. En effet, les cellules de la muqueuse intestinale prennent 3 à 5 jours à se renouveler entièrement. Avec la monodiète, en recevant qu’un seul aliment bio et naturel, l’intestin pourra se restaurer et se débarrasser des éléments perturbateurs qui le déstabilisent. Pendant le 1er jour, manger 2 à 3 pommes par repas. Pour celui du 2e , prendre un sachet de sulfates (ou de chlorure) de magnésium le matin afin de vider entièrement les intestins et les toxines. Cette deuxième journée sera la plus difficile, mais ça en vaut la peine. À vrai dire, pendant cette journée, la remise en circulation de toxines peut provoquer des maux de tête et des nausées. Au cours de ce stade, le corps réagit positivement et élimine, bon courage ! Pour le dernier jour de la cure, la plus facile, le corps commence enfin à s’habituer, la faim disparait petit à petit et nous pouvons sentir un changement positif. Après ces trois jours, reprenez progressivement votre alimentation habituelle pour ne pas perturber l’organisme. Pendant ce temps, gardez au maximum les effets positifs de ces 3 jours de cure et donnez plus de place aux fruits et légumes dans votre alimentation. Au cours de ces jours suivants, tenez-vous loin des sucres raffinés des snacks et des pâtisseries. Il est également recommandé d’attendre 3 jours après la monodiète avant de manger des protéines animales.

À quoi faut-il faire attention ?

L’excès : il est recommandé de réaliser la monodiète 3 à 4 fois par an au maximum, à chaque changement de saison, même si elle a des avantages sanitaires certains et est un parfait moyen pour purifier l’organisme. De plus, l’excès de monodiète risque d’affaiblir le système immunitaire et peut également laisser entrer les éléments pathogènes.
Un bon suivi : Dans le cadre d’une première monodiète, une assistance d’un professionnel est obligatoire afin d’être bien encadré et d’éviter toute activité physique intense.
Boire de l’eau : comme tous les jours, n’oubliez pas de vous hydrater pendant ces 3 jours pour éviter toutes sortes de problèmes. Pour cela, il est conseillé de boire régulièrement 1,5 à 2 litres d’eau par jour).
La prévention : En cas de pathologies spécifiques ou de traitements médicaux, l’avis de votre médecin sera obligatoire ! Alors, ne prenez pas la décision de pratiquer la monodiète avant d’avoir une autorisation.
Malgré tout cela, le doute est intense de la part de la médecine traditionnelle. En effet, dans sa thèse de médecine, Jérôme Lemar insiste sur les pseudos « effets thérapeutiques » du jeûne sur l’organisme. Il met en avant que l’organisme nécessite tous les nutriments pour être bien en forme. Il passe également en revue divers programmes de jeûne appliquant la monodiète, et défait le principe même de « détoxification ».

Écris par Cynthia Lambert