Apprenez chez soi à remédier les brûlures d’estomac ou le reflux acide avec 9 astuces naturelles. Vous pourrez sitôt traiter le problème.

Les premiers signes


Lorsque le reflux acide se convertit en des symptômes chroniques, on le désigne par le nom de reflux gastro-œsophagien.

Vous sentirez des brûlures dans l’estomac et votre abdomen communique des douleurs.

La poitrine peut également être affectée.

D’après le Dr Jacqueline Wolf, 3 causes sont à l’origine du problème :
Une vidange gastrique repoussée
Faille dans l’élimination des aliments ou de l’acide de l’œsophage
Une acidité trop présente au niveau de l’estomac

1. Mangez doucement et avec parcimonie

Lorsque l’estomac a reçu une quantité au-dessus de la limite, des reflux dans l’œsophage peuvent arriver.

Quand vos conditions de vie quotidienne ne vous permettent pas de manger lentement, choisissez de prendre des petits volumes à répétition.

De ce fait, subdivisez les 3 fois conventionnelles en plusieurs dans la journée.

2. Quelques aliments sont à esquiver

Des aliments sont susceptibles de provoquer des reflux.

Nous citons les suivants :
Les tomates
Le café
Le thé
Les aliments gras
La menthe
Les aliments épicés
L’alcool
L’ail
Le chocolat
Les oignons

Enlevez ces aliments de la liste de vos ingrédients pour des jours chaque semaine.

Si vous voulez en manger, réduisez leurs quantités.

Il est à remarquer également que des aliments sont à favoriser et d’autres à bannir quand vous avez l’estomac vide.

3. Ne buvez pas de boissons gazeuses

Les boissons gazeuses vous font roter et transfère de l’acide dans l’œsophage.

Choisissez plutôt de l’eau plate et oubliez l’eau gazeuse.

Il est important de savoir que la prise d’eau pendant l’estomac vide est avantageuse pour vos intestins et pour d’autres organes.

4. Tenez-vous debout après avoir mangé

La gravité accentue la conservation d’acide dans l’estomac.

De cette manière, que vous soyez assis ou debout, l’acide reste dans l’estomac.

Assurez-vous également de prendre votre repas au mois trois heures avant de se coucher.

5. Après le repas, ne pratiquez pas un sport intense


Ne vous forcez pas à exécuter des exercices fatigants après votre repas.

Comme activité physique, optez plutôt pour une balade.

Retenez que les activités fortes, vous obligeant à vous pencher, transféreront l’acide dans votre œsophage.

6. Dormir sur une pente

Dans la normale, votre tête devrait se mettre 2,5centimètres plus haut que vos pieds.

Il vous suffit donc de remonter un peu votre lit sur le côté supérieur.

Lorsque votre conjoint n’est pas d’accord, utilisez un support en mousse.

7. Perdez du poids en cas de besoin

Plus vous gagnez du poids, moins la structure musculaire soutient le sphincter œsophagien inférieur.

Ainsi, la pression qui devrait maintenir le sphincter fermé devient faible.

Par la suite, les brûlures de l’estomac et le reflux vont survenir.

8. Dites non au tabac

La nicotine risque de détendre le sphincter œsophagien.

9. Revoir vos médicaments

Il peut y avoir des médicaments qu’impactent votre sphincter.

Nous pouvons énumérer plusieurs comme les analgésiques anti-inflammatoires, les œstrogènes post ménopausiques et les antidépresseurs tricycliques.

Dans le cas où les douleurs ne vous libèrent toujours pas, demandez auprès d’un médecin pour éviter tout autre facteur.