Il semble que le bicarbonate de soude puisse aider à accomplir n’importe quelle tâche ménagère, mais avec son pouvoir abrasif, il peut causer des dommages s’il est utilisé sur certaines surfaces ou pas de manière appropriée.

Mais qu’est-ce que le bicarbonate de soude ou à quoi sert-il vraiment ? Est-ce vraiment aussi miraculeux que ça en a l’air ? Eh bien, disons simplement que bon nombre des utilisations louées sont de pures inventions du web, et nous allons bientôt expliquer pourquoi.

Qu’est-ce que le bicarbonate de sodium ?

Ce que nous appelons bicarbonate est de l’hydrogénocarbonate de sodium (NaHCO3), un sel qui se dissout facilement dans l’eau. Il est très peu coûteux et peut être facilement acheté dans les épiceries.

Il est utilisé depuis la nuit des temps comme digestif et antiacide (il entre dans la composition de médicaments contre les brûlures d’estomac et autres), en cuisine il rend le sel moins hygroscopique, dans l’industrie il est utilisé comme additif alimentaire sous l’acronyme E500, et avec la crème de tartre (ou d’autres substances acides) il nous aide à faire lever les gâteaux et les biscuits.

Vous en voulez plus ? Eh bien, il est également présent dans l’eau, celle-là même que nous utilisons pour étancher notre soif. En bref, les utilisations du bicarbonate de sodium sont très nombreuses.

Il faut avouer que c’est merveilleux dans le domaine des cosmétiques, pour créer du dentifrice, du bain de bouche, du nettoyant intime, du déodorant et… attention, attention : du collyre !

Mais le bicarbonate de sodium ne possède pas toutes les propriétés chimiques qui lui sont généralement attribuées, décrivant cette substance comme presque miraculeuse.

Donc si vous pensez que vous assainissez en utilisant du bicarbonate de soude, sachez que ce n’est malheureusement pas le cas. C’est un coup dur, n’est-ce pas ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes tous passés par là.

Mais comment est-il possible qu’il n’élimine pas les bactéries ? Simple, si on le dilue dans l’eau on obtient un produit peu alcalin, pour une salinité élevée il faut absolument utiliser du bicarbonate.

Malheureusement, il ne fonctionne pas non plus comme un dégraissant, car il est lui-même dépourvu de tensioactifs et, même si vous le vouliez, il n’est pas assez alcalin pour renforcer leur rôle.

Pour faire un dégraissant, le produit à utiliser est le carbonate de sodium, pas le bicarbonate ! Vous pouvez le trouver dans les supermarchés au rayon des détergents, sous le nom de Soda Solvay.

Ajoutez 50 grammes de soude à 250 ml d’eau et ajoutez 100 grammes d’agent tensioactif, c’est-à-dire un détergent concentré courant pour lave-vaisselle.

« OK, mais le bicarbonate fonctionne comme un détartrant, n’est-ce pas ? ». Non, ce n’est pas vrai non plus. Pour lutter contre le calcaire, même en faisant la lessive, il faut de l’acide citrique, qui peut dissoudre le carbonate de calcium (le calcaire), ce que le bicarbonate ne peut pas faire car il est trop faible.

Bien sûr, ajouter un peu de bicarbonate à l’eau donne moins de chance au calcaire de se former, mais pas suffisamment pour rendre votre linge doux ou sauver votre machine à laver.

En conclusion, si vous avez l’intention de faire un nettoyage vert : utilisez du percarbonate (ou de l’eau oxygénée) pour assainir, du carbonate de sodium pour dégraisser et de l’acide citrique comme détartrant. Facile, n’est-ce pas ?

Alors comment utiliser le bicarbonate pour nettoyer ? Vous pouvez l’utiliser pour nettoyer des chaussures blanches, pour garder votre réfrigérateur propre, et vous trouverez d’autres utilisations très intéressantes sur notre site web.

Vous voulez savoir à quoi sert le bicarbonate de soude, en dehors de l’usage domestique ? Il est utilisé pour réaliser des activités avec les enfants, comme la fabrication d’une pâte à modeler que l’on peut colorer avec des colorants alimentaires ou des épices. Joli, n’est-ce pas ?

Mais voyons maintenant les situations dans lesquelles l’utilisation du bicarbonate de soude peut causer plus de mal que de bien.

1- Marbre

Vous devez éviter de nettoyer les surfaces en marbre et en quartz avec du bicarbonate de soude. Avec le temps, l’action abrasive du bicarbonate de soude peut endommager la couche protectrice supérieure de ces matériaux et vous vous retrouverez avec des rayures.

Bien que certains sites suggèrent d’utiliser du bicarbonate de soude sur ces surfaces, les fabricants de ces pierres mettent en garde les utilisateurs car ils sont conscients des dommages potentiels que peut entraîner une utilisation prolongée.

Pour nettoyer le marbre et le quartz, il est préférable d’utiliser un peu d’eau chaude avec un soupçon de liquide vaisselle ou de savon de Marseille, en utilisant un chiffon doux (peut-être en laine) et en séchant soigneusement après le rinçage.

Le bicarbonate de soude peut être utilisé en cas de taches extrêmes, mais avec précaution et parcimonie et uniquement dans les cas terminaux.

2- Plaques de cuisson en vitrocéramique

Le bicarbonate de soude est un bon allié lorsqu’il s’agit de nettoyer des céramiques, mais il est à éviter lorsqu’il s’agit de nettoyer une plaque vitrocéramique, car il peut la rayer et laisser une patine difficile à enlever.

Si les dégâts sont déjà faits, le vinaigre peut être utilisé pour enlever cette pellicule blanche. Vous pouvez également utiliser du vinaigre dilué à 1:1 dans de l’eau pour éliminer les traces de calcaire. En cas de détartrage, utilisez une brosse à dents et évitez la laine de roche, les tampons à récurer et les éponges métalliques.

Cette astuce s’applique également à la porte du four. Sur notre site, vous trouverez des solutions très intéressantes pour le nettoyage du four, accessibles à tous.

3- Argent antique

Nettoyer l’argenterie en la faisant tremper dans de l’eau et du bicarbonate de soude est une pratique très populaire, car elle permet d’éliminer l’oxydation relativement rapidement.

Cependant, cette solution peut être trop abrasive, enlevant la patine des objets et favorisant ainsi l’oxydation que nous essayons de combattre, il est donc préférable de ne pas en abuser. Si vous avez affaire à de l’argenterie de valeur, ne serait-ce que sentimentale, vous pouvez envisager de faire appel à un professionnel pour la nettoyer.

Si, au contraire, vous préférez continuer avec des remèdes maison, essayez de polir les objets en question avec un peu de ketchup, laissez-le reposer sur la surface pendant quinze minutes avant de l’enlever soigneusement avec un chiffon doux.

4- Aluminium

Les casseroles et poêles en aluminium peuvent être nettoyées avec du bicarbonate de soude, mais il est important de les rincer immédiatement après.

Un contact prolongé avec cette substance peut oxyder la surface de vos ustensiles de cuisson en aluminium, vous laissant avec une surface noircie qui n’est pas hygiénique.

Si cela se produit, vous pouvez nettoyer l’extérieur avec de la cendre et de l’huile d’olive, et l’intérieur avec un peu de lait, puis rincer la casserole et la sécher soigneusement.Dernière remarque : n’oubliez pas que les casseroles font partie des objets qui ne doivent pas être lavés au lave-vaisselle.

5- Verre

Pour le nettoyage du verre, nous vous recommandons d’utiliser des produits commerciaux typiques. Le bicarbonate de soude est abrasif et il y a un risque réel qu’il raye vos vitres ou vos miroirs.

Si vous recherchez une substance naturelle pour faire briller votre verre, nous vous recommandons le vinaigre, à mélanger éventuellement dans un récipient avec de l’eau et de l’alcool.

Le mélange doit ensuite être appliqué avec une feuille de papier journal en effectuant des mouvements circulaires. Selon le degré de saleté, vous pouvez également essayer d’utiliser uniquement les feuilles de papier journal humidifiées avec de l’eau, ce qui est une solution très économique et rapide.

6- Surfaces rainurées, fissurées ou simplement très rugueuses

Lorsque le bicarbonate de soude sèche, il laisse une couche blanche poudreuse, parfois difficile à enlever. Sur les surfaces comportant des rainures, des interstices, etc., les résidus peuvent rester coincés et s’accumuler.

La meilleure façon de nettoyer ces surfaces est probablement d’utiliser un chiffon doux en microfibre ou un attrape-poussière. Pour les claviers de PC, par exemple, il est préférable d’acheter une bombe d’air comprimé pour soulever la saleté et la ramasser avec le chiffon en microfibres.

Pour désinfecter, vous pouvez vaporiser un peu d’alcool sur le chiffon, mais n’en abusez pas pour ne pas l’endommager.

7- Couverts et ustensiles de cuisine en plaqué or

N’utilisez jamais de bicarbonate de soude pour nettoyer des couverts et des ustensiles de cuisine en plaqué or. L’or est un métal très délicat et le bicarbonate de soude est un nettoyant abrasif.

Il est facile d’imaginer comment cela pourrait fonctionner : vos couverts seraient rayés et le placage disparaîtrait. Pour polir les ustensiles en plaqué or, un chiffon doux suffit. Pour enlever la saleté, vous pouvez utiliser du savon doux et de l’eau, en n’oubliant pas de sécher immédiatement après.

Il est très important de ne pas utiliser de produits de nettoyage pour l’argenterie avec des articles en plaqué or.

8- Notre peau

Le bicarbonate de soude peut-il être un allié beauté ? Ni, dans le sens où vous ne devez pas en faire trop.

Par exemple, vous pouvez ajouter un peu de bicarbonate à l’eau de votre bain pour adoucir le calcaire, vous pouvez l’utiliser de temps en temps pour soigner vos pieds et vos mains, et il est également utilisé comme exfoliant pour le corps.

Toutefois, ces utilisations ne doivent être qu’occasionnelles, et la raison en est facile à expliquer : le bicarbonate de sodium a un pH alcalin, alors que la peau est légèrement acide. L’utilisation fréquente du bicarbonate de soude commence à neutraliser les niveaux d’acide naturels de la peau, la laissant sèche et craquelée à long terme.

9, Dents

Il est facile de trouver sur le marché des dentifrices contenant du bicarbonate, et même certains traitements professionnels de blanchiment des dents font appel à cette substance.

Cependant, son utilisation à la maison comme solution de bricolage pour un sourire plus éclatant peut causer des dommages. La plus courante est la détérioration de l’émail due à un frottement intense.

Un usage excessif peut entraîner des saignements des gencives, une altération de la flore bactérienne et une sensibilité accrue des dents en raison de l’inflammation.

10- Cheveux

Bicarbonate : oui ou non au lavage des cheveux ? Le jury est divisé. Appliqué avant le lavage, il aide à éliminer l’excès de sébum, les résidus de laque et les sprays coiffants, et peut exfolier le cuir chevelu. Pour combattre les pellicules, elle semble bien fonctionner combinée au citron.

Cependant, il y a aussi ceux qui pensent qu’il est très agressif et que son action abrasive peut rendre les cheveux secs et cassants, en plus de ne pas être bon pour le cuir chevelu.

La vérité se situe probablement entre les deux : un traitement occasionnel au bicarbonate ne fait pas de mal (si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer), mais pour tout le reste, il est préférable d’utiliser des produits doux ou d’autres solutions maison.

Une chose est sûre : n’utilisez jamais, jamais le bicarbonate de soude avec des cheveux teints, si vous ne voulez pas que la couleur soit endommagée.

11- Meubles en bois

Le bicarbonate de soude peut être trop agressif sur certains meubles en bois ou vernis d’étanchéité, car le produit d’étanchéité peut s’user en raison de l’action exfoliante de cette substance, et le bois du meuble peut être endommagé.

Une bonne solution alternative est le liquide vaisselle dilué dans l’eau. Bref, l’un des grands classiques de grand-mère pour garder la maison propre.

12- Parquet

Comme pour les meubles en bois, le bicarbonate de soude peut user le produit d’étanchéité utilisé sur les planchers en bois.

Il est préférable d’utiliser des détergents spécialement conçus pour le parquet ou même simplement de l’eau, sans exagérer pour éviter que le matériau ne l’absorbe. Le bois est vivant, organique et nécessite beaucoup de soins et des détergents doux qui le respectent. Sinon, il pourrait commencer à gonfler ou à rétrécir à long terme.

13, Pour éliminer les boutons

Vous savez que ces petits boutons surgissent toujours aux moments les plus inopportuns : un rendez-vous galant, une réunion d’affaires importante… Le bicarbonate de soude est souvent utilisé pour tenter d’y remédier, mais une substance alcaline peut neutraliser les acides naturels du corps.

Avec cette solution, les bactéries responsables de l’acné ont le champ libre pour proliférer les boutons et les points noirs. Si vous préférez utiliser des remèdes naturels pour le soin de votre peau, vous pouvez essayer d’appliquer quelques gouttes de citron, car cet agrume est connu pour ses pouvoirs purifiants et astringents.

14- Levage

On lit souvent que le pouvoir levant du bicarbonate de soude figure parmi les bienfaits, mais cette information est partiellement vraie. Bien sûr, comme la levure, le bicarbonate de soude produit aussi du dioxyde de carbone, ce qui est exactement ce qu’il faut pour obtenir des gâteaux mous et levés.

Cependant, malgré sa capacité à produire du dioxyde de carbone, il n’est pas en mesure d’activer un véritable levain.

Pas tout seul, du moins, car lorsqu’il est associé à une substance acide (vinaigre, crème aigre, yaourt, jus de citron), il sait ce qu’il fait. Après tout, le miracle se produit à cause de la réaction entre une substance basique et une substance acide.

15, Désinfection des fruits et légumes

Laver les fruits et légumes avec du bicarbonate de soude n’est pas la solution la plus sûre. Cette étape est très importante à comprendre et à diffuser pour les personnes qui doivent éviter les risques liés à l’alimentation, comme les femmes enceintes.

D’un point de vue microbiologique, le lavage des aliments avec du bicarbonate seul ne suffit donc pas. Pour en être sûr, il faut utiliser des désinfectants à base de chlore, en suivant attentivement les instructions figurant sur leur étiquette.