Savez-vous pourquoi recycler une bouteille en plastique est important de nos jours ?

La réponse est toute simple, c’est parce qu’on en a besoin pour s’occuper des plantes dans le jardin par exemple.

Allons voir beaucoup plus en détails comment il faut faire pour s’en servir correctement dans les prochains paragraphes.

Concevoir un insectifuge naturel avec une bouteille en plastique

Le meilleur moyen de lutter contre l’invasion des insectes au sein du jardin est la conception d’insectifuge naturel.

À l’aide d’une bouteille en plastique, c’est tout à fait simple.

La diviser en deux, dans le sens de la longueur.

Y administrer des aliments sucrés comme les fruits ou même les sirops à base de fruits.

Les abeilles vont directement tomber dans le panneau, car ces dernières sont beaucoup attirées par les sucreries.

Placer la moitié de la bouteille au-dessus pour que les insectes ne puissent plus en ressortir.

Adapter une bouteille en outil de jardinage

De multiples outils de jardinage peuvent être obtenus avec une bouteille en plastique.

Il suffit juste de faire un tout petit peu de bricolage.

Découper les côtés et le fond pour avoir comme une sorte de cuillère pour avoir une pelle très pratique.

Fabriquer un arrosoir en trouant le bouchon de la bouteille.

Concevoir une sorte d’attrape fruit pour éviter de s’encombrer les mains et pour optimiser le temps de la cueillette.

Transformer une bouteille en plastique

Obtenir une mini-serre à partir d’une bouteille en plastique.

Drainer le sol avec des pierres d’argile et utiliser la bouteille comme pot de fleur.

En faire des petits potes de fleurs si jolis en y ajoutant quelques touches décoratrices.

Toutes les instructions susmentionnées ne sont que des lignes directives pour donner une idée et de l’imagination.

Après la lecture de ces astuces, prendre le temps de s’inspirer et de passer directement à la création.

C’est en s’y mettant qu’on peut améliorer petit à petit les idées de départ.

S’entourer d’ondes positives pour mener à bien toutes les créations qu’on a en tête.