Les roses sont des fleurs magnifiques. Pourtant, elles sont censées être difficiles à cultiver. Voici une méthode qui prouve le contraire.

Premier pas pour planter ses roses

Avant de commencer la culture, il faut d’abord identifier l’endroit idéal pour mettre les roses. En effet, c’est très important pour ne pas gâcher les fleurs ni compromettre leurs pousses.

Une fois trouvé, il faut creuser un trou d’environ 6 pouces de profondeur et le remplir de sable.

Donc, voici quelques conseils utiles pour trouver un bon endroit ou planter ses rosiers :

-un endroit assez grand pour permettre à chaque plant d’avoir assez d’espace pour pousser.

-un endroit à l’air sans monuments pour permettre au soleil d’atteindre les fleurs

-un endroit assez aéré et bien ensoleillé pour contribuer à la germination des roses.

Deuxième étape

Avant de fait quoi que ce soit, il faut déjà avoir des tiges ou des boutures de roses à portée de main.

En effet, ce sont les éléments essentiels qui serviront à propager le rosier et à remplir le jardin.

L’important est que les tiges mesurent environ 20 à 25 centimètres de long.

Troisième étape

Cette étape est aussi simple, mais il ne faut pas la négliger.

En effet, les tiges doivent être dépourvues de feuille et des impuretés, pour favoriser la germination. Donc, il faut lui débarrasser de tous ces gènes.

Quatrième étape

Il est temps de passer aux choses sérieuses !

Une fois les tiges de roses prêtes, il faut les insérer dans le sable en prenant garde de laisser un peu d’espace entre elles.

Cependant, elles doivent être bien enfoncées bien dans le sable pour permettre à ses racines de bien s’attacher.

Cinquième étape

Il faut couvrir les tiges des rosiers avec de la terre fertilisée. Ensuite, il faut bien tasser avec les pieds pour la compacter.

Et voilà !

Le travail est terminé : il ne reste plus qu’à attendre que la nature suive son cours.