Quelle est l’huile pour la friture la plus idéale parmi toutes les variétés qu’on retrouve sur le marché ?

Après une longue étude comparative de 4 sortes d’huile, ci-après les résultats que ç’a donnés.

L’huile d’olive, la meilleure parmi les quatre

En cuisine, on a toujours besoin d’huile, surtout pour concocter des plats qui ont besoin d’être frits.

Les résultats des recherches effectués durant des années sont apparues dernièrement dans le journal Agricultural and Food Chemistry.

D’après les chercheurs qui ont réalisé l’étude, l’huile d’olive est la plus stable et garde la qualité adéquate pour la santé.

C’est la seule huile qui a la capacité de rester stable même sous l’influence d’une température très élevée.

Elle possède un point de fumée assez élevée, qui atteint jusqu’à 240 °C.

Par ailleurs, l’huile ne doit s’utiliser qu’une seule fois pour garder le côté sain et diététique.

Après chaque utilisation, les composants se dégradent et peuvent être toxiques pour l’organisme si on ne fait pas attention.

Mais l’huile d’olive est différente parce qu’elle apporte continuellement tous les bienfaits nécessaires pour l’organisme.

Au lieu de diminuer les apports nutritionnels des aliments comme les autres huiles, elle les accroît plutôt.

Étude comparative des 4 huiles

Le but ultime de cette étude est de savoir quelle huile garde des propriétés sous l’influence de la chaleur.

4 huiles ont servi pour réaliser l’étude : l’huile de soja, l’huile de maïs, l’huile d’olive et l’huile de tournesol.

La variation de la température au cours de l’étude était de 160 à 180 °C.

À la suite d’une vérification de tous les paramètres nécessaires, toutes les huiles passaient leur tour et ont été employé 10 fois de suite.

Lorsque toutes les procédures du test sont achevées, les paramètres sont relevés.

Les constatations affirment que seule l’huile d’olive reste conforme, voire intact comme à son état initial.

Un léger changement a été détecté, mais ce dernier n’est pas aussi remarquable que pour celles des 3 autres huiles.

C’est après avoir accompli tous les tests que les chercheurs ont pu annoncer cette hypothèse.

3 de ces 4 huiles ont complètement perdu leur propriété.

Il faut, de ce fait, faire attention parce qu’une faute d’inattention peut engendrer des risques élevés de mortalité.