Le mercure présent dans le poisson n’est pas très élevé. Mais certaines espèces pourraient être toxiques. Voici un classement qui permet de les identifier.

Le mercure dans le poisson

Le problème du Mercure consommé par les mollusques et les poissons est que ce contaminant s’accumule dans l’organisme avec ses effets néfastes.

Habituellement, la quantité est faible et pas très dangereuse. Cependant, si la consommation de ce type d’aliments est fréquente, elle peut affecter le système nerveux central.

Le méthylmercure affecte le système nerveux central en développement, de sorte que le fœtus et les jeunes enfants sont les plus sensibles à ce métal.

Des effets sur le gain de poids corporel, la fonction locomotrice et la fonction auditive ont également été observées.

Des études récentes montrent des effets immuno-toxiques sur le développement à faibles doses, mais des études supplémentaires sont nécessaires.

Les 4 poissons à forte teneur en Mercure, la liste !

Espadon

L’espadon est l’une des variétés de poisson les plus consommées dans notre pays. Toutefois, les experts mettent en garde contre sa teneur en Mercure, qui est très élevée.

L’une des raisons est qu’il s’agit d’un grand prédateur et qu’il contient davantage de métaux lourds en raison de la consommation d’autres poissons.

L’espadon est le plus pollué avec une teneur en Mercure de 0,97 mg/kg.

2. Thon rouge

Malgré ses bienfaits pour la santé, le thon rouge figure sur la liste des poissons à forte teneur en Mercure.

Plus précisément, celui qui le plus inquiétant est le thon obèse. Il vit dans les eaux tropicales, de l’Atlantique, du Pacifique et de l’Inde.

Ce thon a une teneur en Mercure de 0,38 mg/kg.

3. Méro

Le mérou est un gros poisson (souvent plus de 100 kg) qui est considéré comme très précieux et savoureux.

Sa chair est très tendre et a un goût délicat.

L’une de ses particularités est qu’il parvient à se fondre dans son environnement.

C’est un poisson riche en acides gras oméga 3, en protéines, en vitamines et en minéraux.

Mais c’est également l’un des poissons les plus contaminés avec une teneur en Mercure de 0,46 mg/kg.

4. Anguille

Il s’agit d’un poisson bizarre, mais qui constitue une bonne source de bons acides gras.

Notamment d’acides gras monoinsaturés et d’oméga-3 importants pour la santé cardiovasculaire.

L’anguille est un poisson prédateur qui contient une teneur en Mercure assez élevée de 0,19 mg/kg.