L’appareil le plus consommateur d’électricité de la maison n’est plus déterminé au pif, il faut le détecter.

Pour se divertir et vivre dans le minimum de confort, il faut payer la facture de l’électricité qui devient de plus en plus coûteuse.

En effet, les appareils électroménagers et électroniques ont un impact considérable sur la consommation mensuelle.

Pour les appareils électroménagers, la consommation représente 44 % de la totalité de l’énergie utilisée dans la maison.

1- Quel est l’objet de la maison qui consomme le plus d’électricité ?


Beaucoup de gens pensent que les ampoules domestiques sont les plus gourmandes en électricité à la maison.

C’est faux puisqu’elles ne sont responsables que de 10 à 15 % des factures.

Il faut faire un suivi sur les appareils électroménagers, tels que les plasmas qui consomment le plus de courant.

Il est préférable de choisir un modèle LED, qui consomme moins que les plasmas.

Toutefois, il y a certaines habitudes à prendre et exercer continuellement.

Il faut éteindre la TV et même débrancher quand personne ne la regarde, et mettre un interrupteur pour manipuler plus facilement.

2- Quels sont les autres appareils qui consomment beaucoup d’énergie ?


Aussi, les autres appareils qui consomment beaucoup sont la machine à laver et le sèche-linge.

L’utilisation moyenne est de deux fois par semaine, donc nécessite la réduction de la consommation d’électricité.

Il est ainsi recommandé de laver à 30°C, une température parfaitement adéquate avec les détergents de qualité.

Quant aux réfrigérateurs et congélateurs, ce sont également de gros consommateurs d’électricité.

Pour réduire les dépenses, la méthode la plus judicieuse est de remplacer les anciens modèles par des modèles plus économes en énergie.

Il faut également régler le réfrigérateur à 3 ou 4°C et le congélateur à des températures comprises entre -15 et -18°C.

3- Les bons réflexes pour réduire l’électricité et le gaz


Parlons des gestes habituels à adopter pour économiser en électricité et en gaz.

Adopter la température idéale pour chaque pièce, ne pas laisser vos appareils en veille et utiliser des ampoules économes.

Installer un thermostat programmable : il permet d’ajuster au degré près la température de la maison et ainsi réaliser de l’économie d’énergie.

Pour ce faire, relier toutes les installations de chauffage au thermostat programmable : radiateurs électriques, chaudière ou pompe à chaleur.

Chasser les courants d’air venant des fenêtres qui sont la principale source de déperdition de chaleur

Installer un survitrage ou, mieux, un double ou triple vitrage, est très efficace.

Pour cela, calfeutrer les fenêtres en réalisant des joints en mousse, en silicone ou en caoutchouc entre les montants et le cadre.

Ou encore, resserrer les battants des fenêtres qui se décalent, à l’aide d’outils simples.

Compléter avec la pose de rideaux thermiques.

Isoler l’installation d’eau chaude qui subit le froid, puisqu’il consomme plus pour maintenir la chaleur de l’eau.

Les tuyaux sont eux aussi source de déperdition de chaleur : isoler toute votre installation en posant une bonne couche d’isolant autour du ballon et des tuyaux.

Vérifier annuellement la chaudière : procéder à un entretien annuel qui augmente sa durée de vie de votre chaudière.

La visite annuelle permet de maintenir les performances de l’installation à leur niveau optimal.

Programmer votre chauffe-eau en positionnant le contacteur sur « Auto ».

Mettre les couvercles des casseroles pendant la cuisson afin de diminuer le temps de cuisson et l’énergie dépensée.

Passer au mode éco de la lessiveuse ou du lave-vaisselle pour plus d’économie.