Il existe une variété de fraises non consommables qui se trouvent actuellement sur le marché.

Ces fruits sont contaminés par un taux élevé en pesticides, c’est ce qui fait qu’on doit les bannir de l’alimentation.

Mais de quelle variété de fraises s’agit-il exactement ? Ci-après beaucoup plus de détails à ce sujet.

Les multiples bienfaits des fraises pour l’organisme

Les fraises sont des fruits qui ont une forte teneur en minéraux, vitamines et antioxydants.

Par rapport à une orange, les fraises sont beaucoup plus riches en vitamine C.

Que ce soit pour le système immunitaire, cardiovasculaire ou autre, elles peuvent donc faire des miracles.

Cet aliment est fortement conseillé pour les personnes souffrantes de problème de pression artérielle et de cholestérol.

Voici la répartition des apports nutritionnels des fraises :
– Sucre : 4,9 g
– Calorie : 32 Kcal
– Protéines : 0,7 g
– Eau : 91 %
– Glucides 7,7 g
– Matière grasse : 0,3 g
– Fibre : 2 g

Quelle variété faut-il éviter d’acheter ?

Même si la fraise est un fruit printanier, on peut en trouver tout le long de l’année grâce à des systèmes de conservation innovants.

Ci-après les indications nécessaires pour ne pas acheter n’importe quoi :
– Éviter les fraises ayant une couleur trop vive
Rayer de la liste les fraises avec trop de taches noires (ce sont des taches de nitrates)
– Ne jamais acheter de fruits qui n’ont pas de senteur de fraises naturelle

Opter pour les fraises italiennes et biologiques qui sont disponibles sur le marché au mois de mai et juin.

C’est la seule période assurée pour manger des fraises fraiches, saines et diététiques.

Les fruits disponibles en dehors de cette période sont contaminés par des maladies fongiques, des pesticides été même des champignons.

L’Andalousie et l’Espagne sont aussi des pays producteurs de fraises, mais leur technique gâche la biodiversité.

Pour savoir d’où viennent les fraises, il faut donc lire attentivement les indications inscrites sur les étiquettes.

Attention, il faut aussi consommer ce fruit avec modération pour éviter les réactions allergiques.

60 g de fraises par jour, par individu, suffisent largement, selon les chercheurs de l’Université du Nevada et de l’Oklahoma State University.

Il vaut mieux être informé pour pouvoir prendre les précautions nécessaires, que de rester dans l’ignorance et avoir des surprises par la suite.