Parce l’achat au supermarché se fait au quotidien, découvrez dans cet article quelle est la meilleure huile d’olive extra vierge sans pesticides. Faites défiler !

Quelle est la meilleure huile d’olive extra vierge sans pesticides ?

Après le test allemand effectué sur l’huile d’olive extra vierge qui a montré une contamination par des huiles minérales.

Il a été constaté que de nombreuses huiles analysées ne répondent pas aux critères de la classe extra vierge.

Le magazine allemand Öko-Test a analysé jusqu’à 19 marques d’huile d’olive extra vierge pouvant être achetées sur le marché allemand.

Parmi ces marques analysées, il y a également des huiles italiennes ou en tout cas également vendues en Italie.

Ainsi, le laboratoire mandaté par le magazine allemand a effectué les analyses de toutes les huiles d’olive pour rechercher la présence de contaminants.

Les huiles minérales que l’on retrouve dans les produits des huiles lubrifiantes mais aussi la présence de plastifiants qui peuvent au contraire entrer en contact avec le produit par des canalisations inadaptées.

Chaque huile analysée a finalement fait l’objet d’un examen sensoriel, afin de vérifier si les critères de qualité vierge extra étaient respectés.

Des produits qui ne sont pas dangereux pour la santé mais qui en tout cas causent des dommages à ceux qui les achètent, pensant acheter une huile de haute qualité alors qu’il s’agit plutôt d’une huile médiocre d’un point de vue qualitatif.

Les mauvaises huiles d’olive extra vierge

Les mauvaises huiles d’olive extra vierge sont :

Filippo Berio : le plus mauvais résultat du test pour la teneur en huiles minérales significativement augmentées, et MOAH, des traces d’IPA, de plastifiants et même de deux pesticides dont un insecticide, la deltaméthrine.

De Cecco : pénalisé pour la présence d’huiles minérales significativement augmentées, pour la présence de MOAH, de traces d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et d’un pesticide.

Huiles Casolare bio Farchioni : même résultat avec une augmentation de l’huile minérale, de l’IPA et des traces de plastifiants.