Suite à des contrôles périodiques, il faut impérativement éviter d’acheter les nèfles au supermarché à cause de la présence de pesticides.

Non seulement les nèfles, mais également certaines nourritures présentes des traces de pesticides et de produits chimiques utilisés dans l’agriculture.

Ces substances sont très nocives pour la santé et nous conduit à une plus grande attention dans le choix des produits pendant l’achat. L’origine de ces derniers est très importante.

Pesticides dans l’alimentation : éviter d’acheter les nèfles au supermarché

Fruits italiens

Les traitements chimiques auxquels sont soumis les fruits et légumes sont alarmants vis-à-vis de la santé des consommateurs.

Ces produits sont notamment les produits phytosanitaires, aussi appelés communément pesticides.

Leur présence ne nuit, non seulement, à la santé humaine, mais également à l’environnement. En effet, ces produits ont un effet négatif sur notre écosystème environnant.

En Italie, seulement très peu de fruits et légumes présentent des traces de pesticides au-dessus des limites légales.

Les analyses établies par les organismes officiels compétents ont déclaré que seulement 1,39 %, soit 35 des 2 519 échantillons testés en 2020, dépassaient ces limites.

Dans la documentation « Stop aux pesticides », Legambiente a partagé d’autres données intéressantes. 63,3 % des échantillons testés n’ont montré la présence d’aucun résidu.

Les 35,3 % restants ont plutôt détecté la présence d’un ou plusieurs résidus.

Nèfles espagnoles : ne les achetez jamais au supermarché


Suite à de certaines analyses réalisées en 2019 par le « Directo a tus hormonas : Guía de alimentos disruptores », les résultats du rapport a déclaré que 44 % des légumes du marché espagnol ont trouvé la présence de pesticides pratiquement dangereux.

Parmi les fruits, par ailleurs, on trouve également les nèfles qui arrivent aussi en Italie.

Par rapport à ces mêmes résultats, ils ont démontré que la plupart des pesticides dans les fruits et légumes espagnols peuvent modifier l’équilibre hormonal de l’homme.

Plus encore, il a été affirmé que jusqu’à 31 % des substances présentes dans les pesticides ne sont pas qualifiées par l’UE.

Avec ces innombrables effets négatifs des pesticides, c’est certain que la combinaison de ces pesticides entraînera la dégradation de la santé humaine à long terme.

De ce fait, il faut être très prudent lors de l’achat de certains produits. Mieux vaut les produits bios chers que les produits non bios bon marché !