Quelles sont les mesures à prendre pour entretenir un citronnier convenablement ?

Il est bien évident que pour ne pas acheter du citron à chaque fois, il vaut mieux en cultiver chez soi.

Cette culture s’avère assez simple en respectant quelques règles.

Les problèmes d’arrosage d’un citronnier

Pour que le fruit issu du citronnier soit de haute qualité, il lui faut une irrigation constante.

Le but est de nourrir et d’hydrater les racines suivant les normes.

Voici les conséquences d’un arrosage réalisé n’importe comment.

La déshydratation

On peut constater un citronnier déshydraté très facilement, les feuilles deviennent jaunes.

Mais ce n’est pas tout, les fruits tombent avant même qu’ils soient matures.

L’excès d’eau

Les feuilles virent également au jaune et en même temps, le sol devient boueux.

Si des mesures ne sont pas prises dans les temps, l’arbre fruitier en question pourrit rapidement.

Il n’y aura plus de fructification par la suite de ce fait.

Le bon système d’arrosage à adopter

Opter pour le système d’irrigation goutte à goutte.

Certes, il existe d’autres alternatives plus pratiques, mais pour optimiser les résultats, c’est le meilleur.

Grâce à ce système, c’est sûr et certain que la plante ne sera jamais déshydratée.

En même temps, l’excès d’eau est impossible, car chaque goutte atteint au bon moment les racines.

Fréquence d’arrosage d’un citronnier

Même si l’irrigation se fait goutte à goutte, il faut tout de même calculer quand est-ce qu’il faut alimenter le récipient.

Sans passer par ce stade, c’est certain que le système sera défaillant.

Viser à ce que l’eau soit alimentée 1 ou 2 fois dans la semaine.

Par ailleurs, une vérification quotidienne doit être planifiée pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Attention, l’entretien de la plante doit être doublé au début du printemps et en automne.

L’arrosage doit se faire tous les 2 jours durant cette période pour optimiser les fruits au moment de la récolte.