Il existe des solutions simples et faciles qui peuvent débloquer la fermeture à glissière si elle se coince. Aujourd’hui, on va vous donner les clés pour vous aider à ne pas stresser et à gagner du temps.

Utiliser le savon solide pour débloquer la fermeture

Le savon solide est employé pour le lavage mais pas seulement. Ses propriétés lui permettent s’être aussi efficace dans les autres domaines. En effet, il a la capacité de faire glisser le métal et de l’enlever facilement comme une bague sur le doigt.

Dans notre cas, nous allons l’utiliser pour débloquer la fermeture. Pour cela, prendre le vêtement concerné et un bloc de savon entre les mains.

Ensuite, bien frotter ce dernier sur la fermeture afin de rendre le chemin plus lisse. Enfin, il ne reste plus qu’à faire glisser le curseur en tirant par la tirette et le problème sera résolu.

Le mouvement sera aussi fluide qu’avant une fois que c’est terminé.

Utiliser la mine du crayon sur la fermeture :

Dans cette astuce, il faudra utiliser un crayon en bois pour papier, le procédé est vraiment très simple et rapide.

Pour ce faire, il suffit de prendre la mine du crayon et la frotter contre les dents en métal de la fermeture.

C’est tout ce qu’il y a à faire et il ne vous reste plus qu’à essayer de fermer la fermeture.

La cire pour débloquer la fermeture à glissière :

Pour cette technique, l’idéal serait d’utiliser la bougie comme cire. C’est une cire naturelle très efficace pour débloquer les fermetures.

Concernant le procédé, il n’y a qu’à prendre le corps de la bougie en cire et bien frotter la fermeture. Il est important que cela se fasse convenablement de l’intérieur à l’extérieur.

Ensuite, vous n’avez plus qu’à essayer si ça marche et c’est sûr que cela va marcher. Le curseur coulissera même mieux qu’avant.

Ces méthodes sont tous aussi faciles les unes que les autres, il suffit d’avoir le bon matériel entre les mains. De plus, c’est très économique, il n’y a pas besoin de changer la fermeture quand elle se coince. Cela peut arriver à tout le monde et ce n’est pas dû à la malchance, il ne faut pas s’inquiéter.