Dans l’article suivant, ne ratez pas les 7 démarches pour réussir la culture de courgettes. Il vous suffit de respecter attentivement les recommandations.

La courgette est issue de la famille des cucurbitacées et c’est une plante qui donne des fruits tous les ans et ils sont comestibles.

Même si vous n’avez pas suivi des formations sur les plantations, vous pouvez pratiquer cette culture aisément.

Il vous faut préparer un sol léger, bien exposé au soleil et riche en humus.

I- Généralités


Les concombres et les potirons appartiennent à la même famille que la courgette.

Vous reconnaissez les fruits des courgettes par leur couleur verte et leur forme allongée.

Vous pouvez également les voir en ronds et en couleur jaune. C’est toujours de la courgette, mais d’une autre espèce.

II- Quel type de sol choisir ?

La courgette ne vous demande pas beaucoup de conditions. Tout type de sol lui va.

Si vous voulez produire amplement, choisissez un sol léger, avec un pH neutre et riche en humus.

Préférez les sols drainants au lieu des sols sujets de saturation et eau.

Si vous voulez fertiliser le sol, appliquez-vous seulement sur les trous de plantation.

Le compost et le fumier sont les bienvenus et ils sont importants.

III- Comment semer les courgettes


La courgette intègre les plantes qui se développent par semis.

Il est mieux de cultiver le semis sous serre en pépinière.

De cette façon, il est facile de surveiller la date de semis et la date de récolte.

Si le semis en godet est plus convaincant pour vous, effectuez-le en mois de mars.

Dans le cas où vous êtes plutôt dans l’option de semis direct, il est idéal de le réaliser en mois de mai.

Soyez prudents en même temps avec la gelée, car elle n’hésite pas à gâcher complètement la germination.

Vous identifiez le semis de la courgette comme une forme de poquets de trois graines immergées à une profondeur de deux centimètres.

Les pieds de plantations doivent respecter une distance de 90 cm entre eux.

IV- A quel moment planter les pieds de courgettes

Retirer les jeunes plants de la pépinière et les poser pendant la journée les aide à s’endurcir.

Après, vous pouvez repiquer les jeunes plants.

Une fois que vous apercevez quatre feuilles sur les plantules, il est temps de les transplanter.

Ensuite, bien compacter la terre.

V- L’arrosage


La courgette demande beaucoup d’eau alors vous devez être généreux pendant l’arrosage.

Réalisez un arrosage journalier sans humidifier le feuillage.

Quand le mois de juin arrive, il faut pailler la culture.

Ce moment est crucial, car la plante se renforce et se développe.

Ainsi, vous pouvez diviser le volume d’eau d’arrosage par deux.

VI- Principales maladies et ravageurs de la courgette

La courgette est principalement résistante aux ennemis.

Les bêtes ravageuses sont les limaces, l’acarien tétranyque et le thrips.

Ils choisissent les jeunes plants et les grignotent.

L’oïdium, à son tour, dépose des taches sur les feuilles et les branches poudreuses.

Il suffit d’enlever les feuilles concernées et vaporiser du soufre micronisé ou le soufre liquide naturel.

VII- Pour avoir une bonne récolte

La récolte se fait en mois de juillet quand 75 jours après le semis se sont écoulés.

Faites la cueillette que le fruit atteint entre 10 et 20 cm de long.

Chaque plante donne aux environs de douze fruits.