Comment rafraichir du pain rassis de manière pratique ? Est-ce possible ?

Habituellement, le pain rassis peut être transformé en pain perdu ou utilisé dans des recettes de cuisine.

Aujourd’hui, faire reprendre ses caractéristiques de départ au pain rassis nous est démontré. C’est mieux d’essayer chez soi.

Ingrédients nécessaires

Q.s. de papier aluminium

Un four électrique

De l’eau de robinet

Procédure à suivre pour rafraichir le pain rassis

Tout d’abord, passer le pain rassis sous l’eau du robinet comme un lavage, mais superficiel.

Éviter de le rendre trop mou ou de le plonger dans l’eau.

Se munir du papier aluminium et envelopper entièrement le pain dedans.

Préchauffer le four électrique quelques minutes avant d’enfourner le pain enveloppé à l’intérieur.

Placer le pain rassis enveloppé dans le four électrique préalablement chauffé à une température de 150 °C.

Chauffer pendant une dizaine de minutes avant de retirer du four une première fois.

Ôter le papier aluminium pour le jeter à la poubelle et replacer le pain dans le four de nouveau.

5 minutes suffisent largement pour que le pain ait l’air tout frais.

Faire sortir du four électrique pour la deuxième fois et laisser tiédir.

Attention, c’est très brulant et il vaut mieux se servir de gants de cuisine pour éviter tout accident.

Le pain rafraichi est prêt à être consommé après être tiédi.

Résultats

C’est très facile de redonner de la fraicheur au pain dur si la technique adoptée est la bonne.

D’autres manières sont possibles, par exemple avec un grille-pain.

Mais la technique expliquée ici est la meilleure.

Avec le passage sous l’eau du robinet et le four électrique, le résultat est optimisé et très satisfaisant.

Le pain rassis reprend sa forme de départ, il redevient croustillant.

Peu de gens pourrait faire la différence entre un pain frais et ce pain rafraichi.

La texture est à peu près la même et le goût y reste.

Et le pain rafraichi peut être l’accompagnement de vos plats préférés, sans exception.

Ce n’est pas conseillé de faire du gaspillage en ces temps difficiles.

Tant que les aliments ne sont pas encore contaminés par les microorganismes, il y a toujours une technique pour les récupérer.