Savez-vous comment planter des orchidées en pot étape par étape ? Cet article donne la réponse à cette question souvent posée.

Les orchidées incarnent une famille de plus de 25 000 espèces. C’est une fleur avec une forme très distinctive avec des couleurs variées qui fait son appréciation comme fleur cadeau.

Actuellement, ils poussent un peu partout dans le monde, mais sont surtout visibles en Inde, à Madagascar, en Chine et dans l’Himalaya.

Planter des orchidées n’est pas facile alors voici des astuces pour vous.

Pots d’orchidées


La majorité des orchidées sont des épiphytes. C’est-à-dire une espèce vivant dans des habitats naturels et se fixant aux arbres et aux rochers plutôt que d’être enterrées.

Par conséquent, comme c’est souvent le cas avec d’autres plantes, enterrer les orchidées dans des pots en terre est très susceptible de pourrir les racines et de tuer la plante.

Le choix d’un pot est donc capital. En effet, outre les pots classiques en terre cuite, des pots spécifiquement conseillés pour ces plantes se trouvent sur le marché.

Planter des orchidées se fait majoritairement dans de petits pots. Des exceptions telles que les orchidées dont le système racinaire doit se développer largement existent.

Voici les pots les plus recommandés pour les orchidées :

Pots en plastique transparent :

Le type le plus conseillé pour les orchidées dont les racines sont des indicateurs d’arrosage. Cela d’avoir un visuel sur les racines sans toucher à la plante fragile.

Pots en maille métallique :

Pour une bonne respiration de la plante, il n’existe rien de mieux. Ce pot s’adapte aux orchidées à fixer en hauteur pour décoration ou pour un accès privilégié au soleil.

Pots en bois :

Du bois imputrescible bien sûr, le pot contient quelques trous pour l’aération des racines et un meilleur drainage de l’eau.

On recommande de déposer une couche de mousse sur les parois du pot avant de verser de la terre.

Les pots en céramique et les pots spécialement conçus pour les orchidées sont disponibles aussi en magasin spécialisé.

Substrat pour orchidées


3 types de substrats d’orchidées existent. Ils peuvent être construits selon l’orchidée. Tout est fait pour correspondre aux racines des plantes.

Les mélanges sont constitués d’une part charbon de bois, d’une perlite et de quatre parts coque de noix de coco à grains fins et de fibres comme l’écore de sapin. Puis ils se divisent en trois finitions : grossier, moyen et fin.

Mélange grossier :

Substrat conseillé pour les Cymbidiums et les autres grandes espèces.

Mélange moyen :

Substrat destiné pour les Cattleya et Phalaenopsis.

Mélange fin :

Substrat le plus commun, fait pour l’Oncidium, Oncidiinae, Paphiopedilum et autres espèces avec un besoin d’humidité accru.