Pour les amoureux de la culture, il existe des astuces pour cultiver le basilic et les garder en bonne santé. Nous allons vous offrir des astuces efficaces aujourd’hui, afin que vous puissiez jouir des vertus du basilic plus longtemps.

Savoir arroser

L’arrosage est le premier facteur qui détermine la durée de vie du basilic. En effet, il ne faut surtout pas l’arroser excessivement.

Il faut juste que la terre soit convenablement humide. De même, les feuilles ne doivent pas être arrosées pour éviter qu’elles pourrissent.

Ensoleiller le basilic

Le basilic adore la lumière et la chaleur du soleil. Il est donc tout naturel de le placer dans l’endroit le plus ensoleillé possible pour son bien-être.

En été, vous pouvez même le sortir si vous le cultivez à l’intérieur. De cette façon, il aura tout le soleil dont il aura besoin.

L’ajout de l’engrais

L’engrais est également un élément essentiel pour son développement. Il est important de bien le choisir et d’en ajouter tous les mois et même tous les 15 jours.

Il est recommandé de choisir les engrais naturels pour favoriser une production saine de nouvelles feuilles.

Choix de la terre

Concernant la terre, le basilic est très capricieux. En effet, il a besoin de terre riche en éléments nutritifs pour bien grandir et proliférer.

Il n’aime pas les terreaux ordinaires et il faut toujours veiller à ce que sa terre soit légère et bien drainée.

Le choix de pot

Mise à part la terre, le basilic est aussi assez exigeant vis-à-vis de son espace. Effectivement, il a besoin d’espace pour bien pousser et se développer.

Chez le magasin, ils les mettent dans un seul pot mais il est important de lui offrir de l’espace une fois chez vous.

La récolte

Quand vous avez besoin d’utiliser les feuilles de basilic dans votre quotidien, il faut éviter d’enlever directement les feuilles.

Il est plus sain et vivement conseillé de couper une tige complète pour garder tous les arômes de la plante. De cette manière, vous conserverez le goût et l’odeur.