Les pommes de terre sont simples à cuisiner… N’est-ce pas ? Mais, cet article peut vous faire réaliser que vous vous êtes trompé pendant tout ce temps ! En effet, il existe de nombreuses mauvaises habitudes qui gâchent nos recettes. C’est d’ailleurs sur celles que vous devez éviter de commettre que nous allons nous pencher. Réponses !

Ce qu’on doit faire pour cuire notre purée de pommes de terre

Les experts de l’Idaho Potato Commission recommandent de faire bouillir les pommes de terre avec la peau. Cela permet de conserver les nutriments à l’intérieur pendant le processus de cuisson. Cela ajoute également un peu de saveur et de texture au produit fini. Lors de la cuisson des pommes de terre avec la peau, l’amidon reste à l’intérieur au lieu de se dissoudre dans l’eau. Par portion de 100 g, les pommes de terre bouillies avec la peau fournissent 22% de vitamine C, et sans – seulement 12%. C’est donc une astuce à suivre absolument !

Commencez toujours la cuisson des pommes de terre dans l’eau froide. Si vous faites d’abord bouillir l’eau, l’extérieur cuira plus rapidement que l’intérieur. Ce qui donnera une texture inégale. Au moment où ils sont complètement cuits à cœur, l’extérieur sera pâteux et commencera à s’effriter.Vous voulez une patate chaude, pas une cassée, alors commencez-la à froid.

Quelques façons de préparer les pommes de terre

Vous ne voulez pas transférer de bactéries sur vos pommes de terre propres. Lavez les pommes de terre juste avant de les cuisiner et de les manger. Ne le faîtes toutefois pas avant de les stocker. En effet, cela pourrait entraîner une pourriture et une détérioration précoces.

Faut-il rincer avant la cuisson des pommes de terre ? Le rinçage aide à éliminer l’excès d’amidon. Il est donc recommandé de passer vos légumes à l’eau claire avant toute préparation. Pour s’assurer qu’encore plus d’amidon est à l’écart, il est recommandé de les rincer même rapidement après l’ébullition. Du coup, laver les pommes de terre raccourcira leur durée de conservation.