Dans l’article d’aujourd’hui, sachez reconnaître les 5 symptômes de la fatigue chronique et comment la soigner naturellement.

La fatigue chronique est classée comme une maladie.

Vous serez susceptible d’avoir la fatigue chronique lorsque vous continuez d’être las après vous être reposé.

Diagnostic de la fatigue chronique


Le syndrome de la fatigue chronique (SFC) est également connu sous le nom de maladie d’intolérance à l’effort systémique (SEID) ou encéphalomyélite myalgique (EM).

C’est une maladie encore peu connue et difficile à identifier.

Son diagnostic se fait alors par élimination, car sa vraie origine n’a pas encore été précisée.

Comment le syndrome de la fatigue chronique survient ?

Plusieurs causes relèvent des bases d’études comme le stress psychologique, l’infection virale ou l’ensemble de quelques paramètres.

En somme, les scientifiques ont énuméré les suivants :
Du stress
Un virus
Des déséquilibres hormonaux
Un affaiblissement du système immunitaire

Lorsque vous attrapez une infection virale, le syndrome de fatigue chronique pourrait suivre.

Cependant, les chercheurs n’ont pas encore reconnu un type d’infection spécifique à la maladie.

Par contre, quelques infections virales s’avèrent être en relation avec le SFC, dont :
Le Ross River virus (RRV)
Le virus d’Epstein-Barr (EBV)
L’herpès virus humain 6
Le rubella virus.

En outre, des infections bactériennes comme le Mycoplasma pneumoniae et le Coxiella burneti sont également en relation avec le SFC.

Le SFC pourrait être un niveau final de la combinaison de plusieurs conditions au lieu d’être un facteur particulier.

Quels en sont les signes ?


Lorsqu’une fatigue est largement au-dessus de la limite, les activités quotidiennes seront affectées.

Pourtant, malgré des repos, si elle persiste au moins 6 mois, vous serez sûr d’être atteints pas le SFC.

Si, en plus, vous pratiquez des activités mentales ou physiques, vous souffrirez d’une fatigue extrême.

Elle s’applique pendant plus de 24 heures et on le nomme également malaise post-effort (PEM).

Vous pourrez avoir des perturbations de sommeil comme une nuit non récupératrice, une insomnie chronique ou encore d’autres.

D’autres manifestations peuvent s’effectuer comme la diminution de concentration, le trouble de mémoire ou l’intolérance orthostatique.

Cette dernière se distingue par une sensation d’étourdissement lorsque vous subissez un changement de position couchée vers une position debout.

Les symptômes physiques du SFC reconnaissent :
Un mal de gorge chronique
Des ganglions lymphatiques sensibles et en tumeur du cou et les aisselles
Une douleur multi-articulaire sans rougeur ni enflement

Le degré des symptômes ainsi que les types sont différents selon l’individu.

Alors, plusieurs personnes sont exposées à des cycles qui baladent entre des meilleures périodes vers des plus mauvaises.

Des fois, les symptômes se dissolvent totalement d’eux-mêmes.

En revanche, une rechute peut s’effectuer et les symptômes se reprennent probablement.

Ce cycle instable provoque la dure gestion des symptômes.

Comment atténuer le syndrome de fatigue chronique ?


Il est à noter qu’aucun traitement n’est spécialement désigné pour la maladie.

Toutefois, soulager les symptômes est possible.

Il suffit de s’assurer une hygiène de vie saine et modérée.

Le sommeil est à régler et il faut se défaire des origines des stress habituels.

Vous devez communiquer avec votre corps et identifier ses indications.

Ainsi, lorsque la fatigue s’installe, reposez-vous.

L’adoption des activités de relaxation comme la thérapie comportementale et le yoga peuvent aider également.