Quelle est la meilleure eau en bouteille? Bien que nou prêtons attention qu’à ce que nous mangeons. L’eau que nous buvons chaque jour est un allié fondamental.

Une erreur que nous commettons tous

Au-delà des étiquettes, les eaux sur les étagères se ressemblent toutes. Elles sont transparentes, liquides et onctueuses. Mais, qu’elles soient minérales, pétillantes ou naturelles, chacunes présentent bien des différences. Et cela va au-delà du fait qu’elles soient gazeuses ou non.

Les composants de la meilleure eau en bouteille

Les informations minérales minimales doivent apparaître sur les étiquettes de l’eau. Dont le résidu fixe, c’est-à-dire la quantité totale de sel présente dans l’eau.

Il s’agit normalement de carbonates, bicarbonates, chlorures, sulfates, nitrates, sodium, potassium, calcium et magnésium. De plus, celui-ci est à 180°C doit toujours indiqué sur les étiquettes d’eau.

L’importance des résidus fixes

Dans les eaux minérales, le résidu fixe permet de classer les eaux minérales et de les choisir en fonction de vos besoins.

Voici la classification de l’eau indiquée sur les étiquettes :

– peu minéralisé : jusqu’à 50 mg/L

– faiblement minéralisé ou peu minéralisé : de 50 à 500 mg/L

riche en sels minéraux : plus de 1500 mg/L pH. Le pH mesure le degré d’acidité ou base dans l’eau. Généralement, il est compris entre 6,5 et 8,0.

Les différentes sortes d’eau et la meilleure eau en bouteille

Bicarbonate: l’eau contient plus de 600 mg/l de bicarbonates, et l’étiquette indiquera « contenant du bicarbonate ».

Calcium : une eau est considérée comme calcique lorsqu’elle contient plus de 150 mg/l de calcium.

Chlorures : l’eau chlorée est considérée comme une eau fluorée avec plus de 1 mg/l de fluor.

Les eaux minérales naturelles dont la concentration en fluor est supérieure à 1,5 mg/l doivent porter la mention « contient plus de 1,5 mg/l de fluor sur l’étiquette : ne convient pas à une consommation régulière par les nourrissons et les enfants de moins de sept ans ».

Magnésium : elle est considérée comme une eau magnésienne avec plus de 50 mg/L de magnésium.

Sodium : l’eau sodique est considérée comme celle qui en contient plus de 200 mg/l.

Potassium : la législation n’établit pas de limites pour les eaux conditionnées dans ce minéral.

Nitrates : la limite maximale de cette substance pour les eaux minérales est de 50 mg/l.

Sulfates : les eaux sulfatées sont celles qui dépassent 200 mg/l.