Bienfaits du café sur l’organisme

Bienfaits du café sur le corps

Les bienfaits du café pour l’organisme sont très nombreux s’il est consommé en bonne dose. Depuis la nuit des temps, il est surtout connu pour son effet stimulant grâce à son taux élevé en caféine. En ce sens, il permet de garder le système nerveux bien éveillé. Cependant, ce n’est pas le seul avantage du café car selon des études récentes, il agirait également sur d’autres organes. En faut, il serait surtout bénéfique pour le système cardio-vasculaire et le tube digestif.

Histoire du café

Au XVIIIe siècle, les buveurs de café étaient encore essentiellement les nobles et les intellectuels. Ils utilisaient surtout cette boisson pour rester éveillé et soigner les maux de tête. Cependant, il a été rapidement constaté qu’en boire trop rendait nerveux et empêchait de dormir. En effet, la caféine retarde l’endormissement, rend le sommeil plus léger et multiplie les réveils nocturnes. D’après les experts, une prise de 100mg de caféine suffit à produire ces effets. Pourtant, la caféine n’est éliminée par l’organisme qu’au bout de 6 heures. C’est pourquoi, si vous voulez dormir à 23h, le dernier café devra être bu à 17h au plus tard. Toutefois, ce paramètre peut varier selon les individus.

Bienfaits du café pour la maîtrise du calme

Selon plusieurs études, les buveurs de café sont moins sujets à la dépression. Sur 10177 Coréens âgés de 20 à 97 ans, ceux qui buvaient au moins trois tasses de café par jour avaient presque deux dois moins de risque de faire une dépression. En fait, ce breuvage stimulerait la production cérébrale de neuromédiateurs du bien-être comme la sérotonine et la dopamine. En outre, certains polyphénols du café semblent avoir des effets anti-inflammatoires et antioxydants. Toutefois, l’Anses souligne qu’un excès de caféine peut être cause d’anxiété, d’irritabilité et de nervosité.

Liens entre café et pathologies cardio-vasculaires

D’après une méta-analyse effectuée chez des adultes en bonne santé, la prise de 3 à 5 tasses de café par jour réduit le risque d’infarctus du myocarde de 12%. De même, 1 à 6 tasses par jour réduisent de 8 à 13% les chances qu’un accident vasculaire cérébral se produise. En fait, ce serait grâce à certains polyphénols du café. Ils auraient des effets antioxydants qui contribuent à protéger les artères. Cependant, ces résultats doivent être considérés avec prudence chez les personnes souffrant d’une maladie cardiaque. En effet, il ne faut pas oublier que la caféine augmente la fréquence cardiaque et la pression artérielle de façon temporaire. Ce problème aurait été soulevé suite à des décès par arrêt cardiaque liés à la consommation de boissons énergisantes. En ce sens, les personnes qui se savent touchées par une pathologie cardiaque doivent limiter leur consommation de caféine à 200mg par jour. Pour ce qui est des sportifs, ils ne doivent pas boire du café avant les entraînements.

Bienfaits du café pour le transit intestinal

La caféine est capable de stimuler la motricité du côlon chez certaines personnes. En effet, un essai réalisé auprès d’adultes en bonne santé a fait constater que la consommation d’une tasse de café induit chez certains le besoin d’aller aux toilettes dans un délai de 4 à 30 minutes. Toutefois, la caféine stimule également la production de suc gastrique. Autrement dit, le café augmente le risque de brûlures gastriques chez les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien.

Booster le cerveau avec du café

La consommation du café améliore les capacités cérébrales, notamment le temps de réaction, la vigilance et l’attention. En même temps, cela permet l’optimisation du raisonnement logique. Ce n’est pas tout, la caféine contribuerait à la prévention de la maladie d’Alzheimer et protégerait contre la maladie de Parkinson. Pour profiter de ces avantages, la dose optimale serait de 3 tasses moyennes par jour.

Bienfaits du café contre le cancer

D’après un rapport d’experts américains publié en février 2015, le café contribuerait à prévenir les cancers de l’endomètre et du foie. Cela a d’ailleurs été confirmé par le Fonds Mondial de Recherche sur le cancer, qui indique qu’une seule tasse de café quotidienne suffit à réduire le risque du cancer du foie de 15%. Même les buveurs de boissons alcoolisées peuvent bénéficier de cet avantage car la caféine et les polyphénols du café pourraient inhiber le développement des cellules cancéreuses. De plus, comme la caféine détruit les cellules de la peau endommagée par l’irradiation des rayons UVB, elle pourrait tout aussi protéger des cancers de la peau. Enfin, il semble que le café bloque la croissance des tumeurs du sein. Pour cela, il faut juste en prendre 2 tasses par jour.

Avantage de ce breuvage pour la perte de poids

La caféine stimule le métabolisme et favorise la combustion des réserves de graisses. En effet, dans les heures qui suivent son ingestion, l’organisme brûle un peu plus de calories que dans la normale. En outre, le café fort peut également constituer un coupe-faim naturel grâce à son acide chlorogénique. Ce dernier semble en effet détenir propriétés de brûle graisses mais cela reste encore à prouver. Toutefois, cela dépend surtout de la façon dont une personne boit son café. Chaque type de boissons à base de café détient sa propre quantité en calories.

Limiter le café pendant la grossesse

Pour les femmes enceintes, il faut faire très attention à la consommation de café. En effet, des études ont démontré que l’excès de caféine provoquait un ralentissement de la croissance fœtale. En effet, cela empêche le fœtus d’être correctement alimenté en oxygène et en divers éléments nutritifs. D’ailleurs, il faut savoir que la caféine passe dans le lait des femmes qui allaitent. C’est pourquoi, ces dernières doivent limiter leur café à 30cl par jour.

Dose recommandée de café pour être en bonne santé

Pour résumer, les experts estiment que les adultes en bonne santé peuvent ingérer jusqu’à 400ml de café au quotidien. Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments, la dose maximale recommandée serait de 5,7mg par kilo de poids corporel et par jour. Ainsi, les quantités diffèrent selon la taille d’une personne. En ce qui concerne les femmes enceintes ou qui allaitent et les personnes souffrant d’une maladie cardiaque, rénale ou hépatique, ils doivent se limiter à 200mg de caféine par jour.

 

Écris par Cynthia Lambert